L’alimentation connaît une révolution principalement née puis développée par les usages des nouveaux consommateurs qui souhaitent redonner du sens à leur comportement alimentaire.

Ces changements de fond ne sont pas réservés à la nouvelle génération Z mais sont désormais actifs dans toutes les générations d’âge, dans toutes les catégories sociales, dans tous les lieux géographiques…

« Des personnes de toutes les générations, de tous les pays, qui renouent avec le rythme des cycles alimentaires et s’y reconnectent. Tous participent à un mouvement que nous appelons « la révolution de l’alimentation », à la recherche du sens que nous avons perdu. » Emmanuel Faber – Président-directeur général de Danone

Dans la cadre de nos conférences et interventions sur le sujet, nous définissons le néo-consommateur à travers plusieurs caractéristiques :

Il est engagé : il souhaite fortement revenir à une alimentation saine pour le corps et la planète.

Il est « co » : co-voiturage, co-location, co-working,… le partage fait désormais partie de l’ADN de ces nouveaux consommateurs qui privilégient l’usage à la propriété.

Il est connecté : il fait désormais confiance à son réseau numérique et aux prescripteurs digitaux pour s’informer et décider de ce qui lui convient le mieux en terme d’alimentation.

Il est ouvert au monde : le monde change et génère des flux migratoires importants qui modifient fortement son environnement alimentaire.

Il est entrepreneur : 10% de la génération X souhaitaient être entrepreneurs, 30% pour la génération Y et 60 % pour la génération Z (qui connaîtra plus de 13 emplois différents durant sa vie active).

Il est imprévisible : il souhaite de la nouveauté et de l’innovation dans son alimentation et devient, de plus en plus, infidèle aux marques traditionnelles.

Pour obtenir plus d’informations sur le sujet et connaître les facteurs clés de réussite pour séduire ces néo-consommateurs, contactez-nous !

Catégories : Agir pour nourrir demain